REVUE OR#1

Équipe revue OR#1

Anna, directrice artistique de la revue et contributrice
Jow, développeur de l’appli Ios et principal collaborateur de la revue OR#1
Régis Glaas, graphiste
Mickaël Laffin, infographiste – animation 3D

 

 

 

 

 

 

 


La revue OR est née entre Belgrade en Serbie et Gois au Portugal. Elle a surtout pris forme une nuit à Istanbul, l’unique nuit que nous passâmes Jow et moi dans un bar de nuit, n’ayant plus d’argent, en attendant un vol offert de justesse pour nous rendre au Portugal où nous attendait une nouvelle résidence de travail.

Jow travaillait sur une application de réalitée augmentée pour des architectes. De mon côté, je travaillais à faire connaître la poésie orale et sonore par le biais d’une radio itinérante et par mes propres performances. En me faisant découvrir le procédé de l’AR, Jow me permit d’avoir l’illumination de la revue OR. Une sorte de format papier de mon site de Radio. Et avec en plus la perspective de faire correspondre la poésie sonore et visuelle avec des enjeux nouveaux : ceux de créer dans le hors-la-page ! Juste au-dessus de la page ! C’était la chance de marquer le papier du sceau de l’oralité !

En plus d’être développeur, Jow est compositeur de musique électronique et détenteur d’un label de musique électro. Il me suit dans l’aventure et nous embarquons Régis Glaas comme graphiste avec nous. Je prends la tête de ce navire pas commode à naviguer et je fais le choix des poètes qui feraient partie du premier prototype revue OR#1.


À gauche de la station, une table sous un cerisier. Principal bureau de la conception de la revue OR, quand elle ne se réfléchissait pas en marchant sur cette route qui nous menait de la résidence (une ancienne école primaire) à la première petite ville où faire nos courses.


Choix des artistes

Sur les 10 artistes de la revue, parmi lesquelles je compte, 8 sont des rencontres à Paris, en Catalogne, en Serbie, en Belgique, en Allemagne, pendant des moment de performances dans des lieux improbables. Luc Voïski est l’artiste que Jow a invité à rejoindre la revue pour élargir la définition de la poésie au pulse des paysages électroniques.

photos des artistes de la revue OR#1 :


Les photos des premiers découvreurs de la revue OR !