Je suis née en 1988 à Perpignan. Aujourd’hui je vis entre Paris et la Catalogne. J’écris. Et pulse les poèmes que j’écris. Les poèmes pulsés ont pour titre île île île, magrana, putain vachement, je suis trop propre, clef en cercles, ton bouche … Je les pulse dans des salles de spectacle, devant un chêne, dans un olivier, dans des bars, dans des librairies, à la radio, dans des salons du livre à ciel ouvert, et quand je ne suis pas invitée je vais quand même réciter un poème dans la rue, dehors, parce que c’est surtout là que la nécessité du lien avec le cosmos agit et qu’on modifie des chemins, au moins leur couleur, peut-être leur texture.

Par l’écriture j’explore toutes les réalités,
toutes de l’imaginaire. Par elles, grandir.

Héritage familiale et vie de frontière m’ont appris le catalan.
J’ai traduit le premier recueil de la poète catalane Maria-Mercè Marçal
et publie des traductions en catalan de mes poèmes.

On peut lire des nouvelles dans la revue Pan
et des poèmes dans d’autres revues (Pang, Gonzine,
L’Intranquille, l’hôte etc. ).

En 2017 je fonde l’association Radio O pour donner
de la force sensible aux pratiques orales et sonores de la poésie
à travers deux perles : la revue OR et Radio O.